Teinture mère d’Armoise annuelle

15.00CHF

Attention délai de livraison 1 à 2 semaines

Teinture mère d’Armoise annuelle Artemisia annua

Les effets thérapeutique de l’Armoise annuelle, Artemisia annua :

• Lutte contre les cellules cancéreuses grâce à l’artemisinine
• Soulage les troubles digestifs : coliques, diarrhées chroniques, douleurs abdominales, flatulences.
• Stimule la sécrétion du suc gastrique , favorisant ainsi l’appétit.
• Puissant vermifuge : élimine les vers intestinaux.
• Lutte et prévient le paludisme
• Agit contre la maladie de Lyme
• En cas d’un cycle menstruel inconfortable

Notre teinture mère d’Artemisia annua est une teinture extraite de plantes fraîches de culture biologique. Teinture mère très concentrée par voie orale, utilisation pratique.
Notre teinture d’armoise annuelle offre donc la totalité des principes actifs de la plante, et une forte concentration, au moins cinq fois plus que la poudre de plantes.
Cet extrait de plante bio, fraîche et non surgelée, est mis en macération dans des bonbonnes en verre directement sur les lieux de cueillette (Origine Europe).
Pour vos infusions, nous vous proposons une Artemisia Annua provenant d’une ferme pratiquant la culture biodynamique à échelle réduite. La façon dont elle est séchée et coupée garantit sa grande qualité et son efficacité.
10 à 15 gouttes 2 fois par jour, diluées dans un peu d’eau, à prendre en dehors des repas. Tenir hors de portée des jeunes enfants.

L’artemisinine est un pro-oxydant plus efficace si prit avec du fer, nous vous conseillons de prendre en même temps que l’armoise, des gélules ou de la poudre de feuilles de moringa pour complémenter le traitement en fer.

Composition : Le liquide comprend 55% d’eau et 45% d’éthanol dérivé de la betterave à sucre, avec un ratio de 1 de plante pour 3 de liquide.
Conditionnement : Flacon verre teinté avec compte-goutte 30ml, plus ou moins 600 gouttes.
Origine : Europe, culture sans pesticides

 

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Les effets thérapeutique de l’Armoise annuelle, Artemisia annua :

l’Armoise annuelle est un type commun d’absinthe qui appartient à la famille des Asteraceae. elle est originaire de l’Asie tempérée mais cultivée dans le monde entier.
L’artémisinine est un des principes actifs de Artemisia annua bio. L’artémisine et ses dérivés semi-synthétiques de l’artémisinine (dont la dihydroartémisinine, l’artésunate, l’artéméther et l’artéméther) sont aussi utilisés pour la production de thérapies combinées pour le traitement du paludisme (ACT = Therapy Combination à base d’artémisinine).
Des études sur des animaux ont depuis longtemps révélés que l’artémisinine et les composés apparentés inhibent la croissance tumorale et les métastases.
Il y a beaucoup de preuves d’essais cliniques qui démontrent les effets anticancéreux pour les patients atteints de cancer.
Les expériences de traitement du paludisme indiquent une bonne tolérance des médicaments à base d’artémisinine.

Qu’Est-ce que c’est?

L’Artemisia annua bio, aussi connu comme l’armoise annuelle et l’absinthe annuelle (chinois: qīnghāo), est un type commun d’absinthe artemisia annua bio armoise annuelle originaire d’Asie tempérée mais cultivée dans le monde entier. Elle appartient à la famille des Asteraceae et a des feuilles ressemblant à des fougères, des fleurs jaune vif et un parfum de camphre. Des structures glandulaires (trichomes) produisant une large gamme de composés bioactifs (principalement des terpénoïdes) peuvent être trouvées à la surface des feuilles, des tiges et des fleurs.

L’Artemisia annua bio est une plante de plus en plus employée pour traiter le paludisme, qui est, comme Lyme, une maladie à spirochètes. Dans le traitement de la maladie de Lyme, on fait beaucoup appel à elle pour traiter les co-infections, notamment la Babésiose, contre laquelle elle est plus efficace que les antibiotiques. Dans la clinique d’Augsbourg l’artemisia annua s’emploie souvent en même temps que le lapacho pour en soutenir l’action.

L’Artemisia annua bio (Armoise annuelle) est une plante de la pharmacopée chinoise riche en composés biologiquement actifs.

Henry Lai et Narendra Singh, de l’université de Washington, ont mis en évidence l’efficacité du médicament contre des cellules cancéreuses. Les résultats sont incroyablement optimistes. Dans la revue Life Sciences, les chercheurs décrivent comment l’artémisine tue toutes les cellules d’un cancer du sein en seize heures. « Non seulement le médicament est efficace mais il est très sélectif, déclare Henry Lai. Il est hautement toxique pour les cellules cancéreuses mais a un impact minimal sur les cellules normales. »
Utilisée depuis 30 ans contre le Plasmodium de la malaria, l’artémisine réagit avec les ions métalliques présents en forte concentration dans le parasite. Très actives, les cellules cancéreuses possèdent également beaucoup de récepteurs membranaires permettant d’augmenter la concentration en ions métalliques à l’intérieur de la cellule.
Les chercheurs ont donc eu l’idée d’utiliser l’artémisine pour tuer ces cellules malades.

Les résultats déjà impressionnant contre le cancer du sein semblent encore plus positifs contre la leucémie puisque, dans ce cas, toutes les cellules anormales meurent en huit heures. « Ce sont des cellules cancéreuses parmi les plus concentrées en ions métalliques », explique Henry Lai qui poursuit, « Il est fascinant de penser que cette plante est utilisée par la médecine traditionnelle chinoise depuis deux mille ans, nous lui avons simplement trouvé une nouvelle application.
Nous avons trop souvent tendance à sous-estimer l’extraordinaire potentiel thérapeutique des plantes dans la lutte contre le cancer mais il ne faut pas oublier que la nature a eu le temps, depuis des millions d’années de développer des mécanismes d’actions très sophistiqués contre les tumeurs. »

L’artemisia annua est une plante médicinale contre le paludisme.

Cette plante, connue en Chine depuis plus de 2000 ans, est entrée dans l’histoire du siècle dernier lorsque, pendant la guerre du Vietnam (1959-1975), les Vietcong ont réussi à se soigner avec cette plante contre le Paludisme.

  • Pour prévenir le paludisme, la prise des gélules commence une semaine avant le voyage. Continuez la prise pendant le voyage. Au retour, si aucune fièvre n’est apparue après 15 jours, vous pouvez arrêter le traitement. Si vous avez de la fièvre ou d’autres signes de paludisme, allez voir votre médecin mais n’arrêtez pas le traitement.
    Posologie : 2 x 2 gélules par jour, matin et midi.
  • Prévention du paludisme avec la teinture mère d’Armoise:
  • En cure d’environ 28 jours selon le schéma suivant : 1 goutte le 1er jour, 2 gouttes le 2ème jour, 3 gouttes le 3ème jour, etc… jusqu’à 14 gouttes le 14ème jour, et ensuite on diminue la dose : 13 gouttes le 15ème jour, 12 gouttes le 16ème jour, etc… Renouvelez cette opération 15 jours avant votre départ, pendant le voyage et 15 jours après votre retour, Cette cure a pour effet de renforcer les défenses de l’organisme en prévention des agressions microbiennes.

Description botanique de l’armoise annuelle

Nom latin : Artemisia annua L.
Famille : Astéracées
Noms communs : Armoise annuelle, herbe de Saint-Jean, couronne de Saint-Jean, artémise, Tabac de Saint-Pierre, herbe aux cent goûts
Parties utilisées : Feuilles, tiges et sommités fleuries
Origine : Répandue dans toute l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord, en particulier sur les terres en jachère, les décharges publiques, les haies, les talus, les remblais des voies de chemin de fer et les rives des fleuves. Elle est très commune en France, mais rare dans le Sud-Ouest.

– Plante vivace
– Racine ligneuse, rampante et fibreuse
– Tige pouvant atteindre 1,5 mètre : herbacée, cylindrique, striée, rougeâtre, un peu velue, dressée et rameuse
– Feuille alterne, profondément lancéolée, découpée en segments, vert foncé dessus, blanche et cotonneuse dessous
– Fleurs jaunes groupées en petits capitules et disposées en petits épis axillaires dont la réunion constitue une longue panicule
– Fruit ovale et lisse : akène

Récolte : Sommités fleuries récoltées dès l’apparition des fleurs en Juin, Juillet

– Adapté à une alimentation végétarienne
– Végétalien, vegan
– Casher et Halal
– Cru
– Sans gluten
– Sans lactose
– Sans cholestérol
– Sans noix
– Sans soja
– Convient aux personnes allergiques
– Sans sucre ajouté et sans sel
– Sans gélatine
– Sans arômes ni colorants
– Sans conservateur
– Sans nitrate
– Sans pétrochimie
– Sans OGM
– Sans traitement ionisant
– Obtenue par des procédés mécaniques non polluants
– Non irradiée
– Sans nanoparticules
– Non testées sur les animaux
– Produit issue du commerce équitable